Assurance contre la perte d'autonomie - Les solutions

95% des Français sont aujourd'hui couverts par un contrat d'assurance santé qui complète les remboursements de l'assurance maladie en cas de besoin. Mais que se passe t'il en cas de perte d'autonomie ? 

La dépendance est un sujet dont on parle de plus en plus car il touche de plus en plus de personnes chaque année compte tenu du vieillissement de la population.

Si on se réjouit de voir notre esperance dépasser les 80 ans, le vieillissement en bonne santé constitue une vraie problématique.

Combien de personnes sont touchées en France ?

En France, on estime à 860 000 personnes, le nombre de personnes atteintes d'Alzheinmer ou de maladie apparentées. Cette maladie entraîne un ralentissement de la vie quotidienne des malades et d'une déterioration intelectuelle conduisant à une perte d'autonomie.

Les experts prévoient d'ici 20 ans, un doublement du nombre de personnes atteintes, soit 225 000 nouveaux cas par an.

78% des Français redoutent d'être en situation de dépendance un jour. C'est une préocupation nouvelle qui prend de plus en plus d'importance aujourd'hui.

L'allongement de l'esperance de vie constitue une bonne nouvelle mais les modes de vie ont changé et les seniors sont de plus en plus isolés. Le coût d'un établissement médicalisé est très elevé et nombreuses sont les familles concernées par la perte d'autonomie de l'un de leurs proches.

Le suivi d’une maladie chronique, l’isolement de la personne âgée et les risques domestiques sont identifiés comme les trois problèmes les plus importants liés à l’âge et à la maladie. Il est aujourd'hui difficile de penser à sa vieillesse sans aborder l'aléa de la maladie d'Alzeihmer ou les maladies fortement invalidantes.

Les Français sont encore 46 % à se sentir directement concernés par la prise en charge financière du vieillissement.

Les coûts de prise en charge d'une perte d'autonomie

La dépense moyenne pour la prise en charge d'une patient atteint de la maladie d'Alzhzimer est estimée à 22 000 euros par an.

C'est une charge lourde pour la famille du malade car les aides d'etats s'élèvent en moyenne à 500 euros pour les personnes maintenues à domicile et 400 euros pour les résidants en maison de retraite.  

Avec un niveau de retraite moyen de l'ordre de 1 200€ par mois, le reste à charge mensuel moyens pour couvrir les frais de dépendance s'estiment à 800 € par mois.

Il existe des contrats d'assurance qui permettent de prévenir ce risque à l'avance et de bénéficier d'un soutien financier précieux en cas de pépin.

Il est prudent de souscrire à un contrat de dépendance à partir de 50 ans. C'est une protection pour soi et ses proches. Cette prise de conscience touche de plus en plus de personnes.

Aujourd'hui, 1 715 900 personnes sont déja couvertes par un contrat pour une rente mensuelle moyenne de 584€ en cas de perte d'autonomie.

Quels sont les critères de choix en matière d'assurance dépendance ?

Il existe toute une kyrielle de contrats dépendance sur le marché : 

  • Les contrats à fonds perdus : c'est le principe même de l'assurance. Vous cotisez pour la couverture d'un risque. Les cotisations sont perdues si le risque ne survient pas.

  • Les contrats associant épargne et dépendance : Ce sont des contrats hybrides qui permettent  de cumuler un contrat d'épargne et une assurance dépendance.

Le cabinet mutuelle comparateur santé est courtier spécialisé en assurance de personnes. Qu'il s'agisse d'assurance santé, prévoyance, dépendance, nous pouvons vous aider à faire le point sur les meilleures solutions à envisager selon votre situation et votre budget. 

Le risque de dépendance expliquée en vidéo